Comment élaborer un modèle de budget prévisionnel pour une association

Dans le monde des associations, la gestion financière est une composante essentielle qu’il ne faut pas négliger. C’est dans cette perspective qu’intervient le budget prévisionnel, un outil de gestion prévisionnelle qui aide à planifier, suivre et contrôler les opérations financières de l’association. Cet article présente ce qu’est un budget prévisionnel, les informations essentielles à y inclure, un modèle pratique, les raisons pour lesquelles il est essentiel et les étapes pour le réaliser. Enfin, nous évaluerons le résultat de ce processus crucial. Si vous êtes impliqué dans la gestion d’une association, cet article fournira des directives détaillées et une critique approfondie sur la préparation d’un budget prévisionnel efficace.

1. Quel est le but d’un budget prévisionnel en association ?

Le budget prévisionnel est un document financier indispensable pour toute association. Il permet à l’organisation de planifier ses actions pour la période à venir en version chiffrée. Un outil prédictif, il constitue une projection dans le futur des ressources et des charges, permettant d’élaborer des stratégies d’action. En outre, le budget prévisionnel permet de mettre en évidence l’équilibre économique d’une association. Il offre une vision claire des dépenses et des recettes à venir, permettant ainsi de prévenir les déséquilibres financiers. L’outil donne ainsi une image claire de la position financière de l’association, garantissant sa pérennité.

READ  Comment réussir sa demande de sponsoring sportif : Guide pratique

2. Quelles sont les informations à mentionner dans un budget prévisionnel en association ?

Un budget prévisionnel d’association complet doit présenter certaines informations avec précision. Il s’agit principalement des recettes et des charges prévues pour la période à venir. Les recettes comprennent les cotisations des membres, subventions, dons, produits de manifestations exceptionnelles, etc. Les charges, quant à elles, se composent des frais de fonctionnement (loyer, salaires, électricité, etc.), des coûts d’organisation de manifestations ou d’événements (location de salle, restauration, etc.) et des frais généraux. Il est primordial que toutes ces informations soient inscrites clairement et distinctement pour faciliter la compréhension et l’analyse du budget prévisionnel.

3. Modèle de budget prévisionnel

Un modèle de budget prévisionnel associe deux éléments : les recettes et les charges. En général, le modèle est présenté sur un tableau à double entrée. La première colonne se compose des articles budgétaires tels que les cotisations, les subventions, les frais de fonctionnement, etc. La deuxième colonne devrait indiquer les montants associés à chaque item. Le total des deux colonnes devrait être égal pour attester l’équilibre financier. Ce modèle simple offre une image claire de la position budgétaire de l’association.

Pourquoi faire un budget prévisionnel pour mon association ?

Obligatoire ou facultatif ?

La question de l’obligation d’un budget prévisionnel dans une association dépend souvent du statut et de la taille de l’association. Pour les petites associations non-subventionnées, il n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé. Pour les associations recevant des subventions publiques, un budget prévisionnel est généralement requis en raison de sa nécessité pour la transparence financière.

READ  Guide étape par étape pour organiser une tombola réussie

Un outil de suivi interne et externe

Le budget prévisionnel est un outil précieux de suivi interne et externe. En interne, il aide à suivre et à gérer les ressources de l’association, tout en identifiant les opportunités et les obstacles. Externement, il peut être utilisé pour attirer de nouveaux membres, investisseurs ou bailleurs de fonds en offrant une image transparente de l’état financier de l’association.

Comment réaliser un budget prévisionnel

S’outiller d’un tableur

La première étape pour créer un budget prévisionnel est de disposer d’un bon outil de tableur. Cela peut être aussi simple que Microsoft Excel ou Google Sheets. L’outil doit permettre de créer un tableau clair et organisé, avec des colonnes pour les recettes et les charges.

Chiffrer votre tableur

Une fois le tableur créé, le prochain pas est d’attribuer des montants à chaque poste. Ces chiffres peuvent être basés sur l’année précédente ou sur des prévisions raisonnables.

Lister les dépenses

Ensuite, il faut dresser la liste des dépenses prévues. Ce peuvent être les frais de fonctionnement, les frais d’événements, les investissements, etc. Il est important de prendre en compte le moindre détail pour ne pas se retrouver avec des imprévus.

Lister les recettes

Un budget ne serait pas complet sans une liste des recettes. Ce sont les revenues prévus pour l’année, incluant les cotisations, les dons, les subventions, etc.

L’appréciation du résultat

Une fois le budget finalisé, il est temps de l’analyser. Ceci permet de déterminer si l’association est en bonne santé financière ou si des ajustements doivent être opérés. Il est important de faire cette étape régulièrement pour suivre l’évolution financière de l’association.

READ  Guide Pratique : Comment s'habiller pour un concert
Prochaines étapes
1. Compréhension du rôle du budget prévisionnel en association
2. Identification des informations à mentionner dans le budget
3. Utilisation d’un modèle de budget prévisionnel
4. Compréhension de l’obligation d’un budget et son rôle comme outil de suivi
5. Création du budget : utilisation d’un tableur, chiffrage, liste des dépenses et des recettes
6. Appréciation du résultat et ajustements si nécessaire

Publications similaires